Les traductions dans anglais:

  • United States Declaration of Independence   

Exemple de phrases avec "Déclaration d’indépendance des États-Unis d’Amérique", mémoire de traduction

add example
Dans une déclaration faite lors de la ‧ e séance plénière de l'Assemblée générale, le ‧ décembre ‧ ( ‧ ), un représentant des États-Unis d'Amérique a dit que son pays ne pouvait pas souscrire au projet de résolution ( ‧ ) relatif à l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniauxIn a statement made to the General Assembly at its ‧ rd plenary meeting, on ‧ ecember ‧ ( ‧ ), a representative of the United States said that the United States could not support the draft resolution ( ‧ ) on the implementation of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples
Il ne fait aucun doute que les activités d'espionnage menées par les Américains sur le territoire de la République islamique d'Iran contreviennent aux obligations internationales des États-Unis d'Amérique concernant le respect de la souveraineté et de l'indépendance des États et violent la Déclaration d'Alger sur la non-ingérence dans les affaires intérieures de la République islamique d'IranIt is evident that the United States espionage activities in the territory of the Islamic Republic of Iran are in contravention of the international obligations of the United States with regard to respect for the sovereignty and independence of States, and violate the Algiers Declaration on non-interference in the internal affairs of the Islamic Republic of Iran
Dans une déclaration faite à la Quatrième Commission à la cinquante-quatrième session de l'Assemblée générale, le ‧ octobre ‧ un représentant des États-Unis d'Amérique a estimé que si un travail important restait à faire dans le domaine de la décolonisation, beaucoup avait déjà été accompli; depuis l'adoption de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, plus de ‧ anciens territoires coloniaux avaient exercé leur droit à l'autodétermination et avaient rejoint l'Organisation des Nations Unies en tant que membres souverainsIn a statement made to the Fourth Committee during the fifty-fourth session of the General Assembly ‧ on ‧ ctober ‧ a representative of the United States noted that although important work remained to be done in the field of decolonization much had already been accomplished; since the adoption of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples, over ‧ former colonial Territories had exercised self-determination and joined the United Nations as sovereign members
M. Banos (États-Unis d'Amérique) dit que son pays, fermement convaincu que la déclaration de l'état d'urgence ne doit pas favoriser la violation des principes fondamentaux de la démocratie ni conduire à des violations des droits de l'homme ou à une atteinte à l'indépendance des juges, estime toutefois que les instruments internationaux contiennent des mesures de protection suffisantes concernant les cas d'abus évoqués dans le rapport du Rapporteur spécial et qu'il n'est pas nécessaire d'adopter un nouvel instrument relatif à l'état d'urgenceMr. Banos (United States of America) said that his country, though it firmly believed that the declaration of a state of emergency should not be allowed to lead to violations of fundamental democratic rights, human rights or judicial independence, was nevertheless of the opinion that existing international instruments already included sufficient protection measures against the abuses covered by the report, and that it was not necessary to adopt a new instrument on states of emergency
Il regrette aussi de n'avoir encore reçu aucune invitation du Gouvernement des États-Unis d'Amérique, après la déclaration conjointe dans laquelle lui-même ainsi que le Rapporteur spécial sur l'indépendance des juges et des avocats, la Présidente-Rapporteure du Groupe de travail sur la détention arbitraire et le Rapporteur spécial sur le droit qu'a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible exprimaient le souhait de rendre visite aux personnes détenues, pour des actes de terrorisme ou autres violations présumés en Iraq, en Afghanistan et sur la base militaire de Guantánamo Bay (voir ‧ annexe IThe Special Rapporteur regrets that no invitation has yet been received from the Government of the United States of America with respect to the joint request made with the Special Rapporteur on the independence of judges and lawyers, the Chairperson-Rapporteur of the Working Group on Arbitrary Detention and the Special Rapporteur on the right of everyone to the enjoyment of the highest attainable standard of physical and mental health to visit persons detained on grounds of alleged terrorism or other violations in Iraq, Afghanistan and the Guantánamo Bay military base (see ‧ annex I
Dans une déclaration faite lors de la ‧ e séance plénière de l'Assemblée générale, le ‧ décembre ‧ (voir ‧ ), un représentant des États-Unis d'Amérique a dit que son pays ne pouvait pas souscrire au projet de résolution relatif à l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniauxIn a statement made at the ‧ rd plenary meeting of the General Assembly on ‧ ecember ‧ (see ‧ ), a representative of the United States said that the United States could not support the draft resolution on the implementation of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples
Les actes de terreur et d'agression que les États-Unis d'Amérique et la Grande-Bretagne commettent contre l'Iraq depuis ‧ visent à porter atteinte à la souveraineté, à l'indépendance et à l'intégrité territoriale de ce pays, à détruire systématiquement et délibérément ses infrastructures et ses installations vitales et à tuer ses habitants, politique dont attestent les déclarations successives des responsables américains et britanniquesThe hostile terrorist action in which the United States of America and the United Kingdom have been engaged against Iraq since ‧ seeks to undermine the country's sovereignty, independence and territorial integrity, to inflict systematic and concerted destruction on Iraq and on its infrastructure and vital amenities and to kill its people. It is a policy that is being affirmed in successive statements made by United States and British officials
dd ‧ oint ‧ pplication de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux-- Question du Sahara occidental-- Demande d'audition-- Lettre datée du ‧ septembre ‧ adressée au Président de la Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation (Quatrième Commission) par un Ambassadeur des États-Unis d'Amérique à la retraite [A A C E F R]dd ‧ tem ‧ mplementation of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples-- Question of Western Sahara-- Request for hearing-- Letter dated ‧ eptember ‧ from a United States Ambassador (retired), addressed to the Chairman of the Special Political and Decolonization Committee (Fourth Committee) [A C E F R S]
Des déclarations sont faites par les représentants des pays suivants: Côte d'Ivoire (au nom des États d'Afrique), République islamique d'Iran (au nom des États d'Asie), Ukraine (au nom des États d'Europe orientale), Suriname (au nom des États d'Amérique latine et des Caraïbes), Portugal (au nom des États d'Europe occidentale et autres États), États-Unis (en tant que pays hôte), Australie, Indonésie, Brésil (au nom de la Communauté des pays de langue portugaise) et Sainte-Lucie (en tant que Président du Comité spécial chargé d'étudier la situation en ce qui concerne l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniauxStatements were made by the representatives of Côte d'Ivoire (on behalf of the African States), the Islamic Republic of Iran (on behalf of the Asian States), Ukraine (on behalf of the Eastern European States), Suriname (on behalf of the Latin American and Caribbean States), Portugal (on behalf of the Western European and other States), the United States of America (as the host country), Australia, Indonesia, Brazil (on behalf of the Community of Portuguese-Speaking Countries) and Saint Lucia (as Chairman of the Special Committee on the Situation with regard to the Implementation of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples
À la même séance, le Rapporteur spécial sur l'indépendance des juges et des avocats a fait une déclaration liminaire et engagé un dialogue avec les représentants de l'Équateur, du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (au nom des États Membres de l'Organisation des Nations Unies qui sont membres de l'Union européenne), des États-Unis d'Amérique, de la Suisse et de l'Iraq (voirAt the same meeting, the Special Rapporteur on the independence of judges and lawyers made an introductory statement and engaged in a dialogue with the representatives of Ecuador, the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland (on behalf of the States Members of the United Nations that are members of the European Union), the United States of America, Switzerland and Iraq (see
Dans une déclaration faite lors de la ‧ e séance plénière de l'Assemblée générale, le ‧ décembre ‧ (voir ‧ ), un représentant des États-Unis d'Amérique a dit que son pays ne pouvait pas souscrire au projet de résolution ( ‧ ) relatif à l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux: selon lui, en adoptant une définition étroite de la décolonisation, ce projet de résolution ne permettait pas de rendre compte de la réalité complexe des territoires non autonomesIn a statement made at the ‧ nd plenary meeting of the General Assembly on ‧ ecember ‧ (see ‧ ), the representative of the United States said that the United States could not support the draft resolution ( ‧ ) on the implementation of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples because, by adopting a narrow definition of decolonization, the draft resolution failed to take into account the complex reality of Non-Self-Governing Territories
Dans une déclaration faite lors de la ‧ e séance plénière de l'Assemblée générale, le ‧ décembre ‧ (voir ‧ ), un représentant des États-Unis d'Amérique a dit que son pays ne pouvait pas souscrire au projet de résolution ( ‧ ) relatif à l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniauxIn a statement made at the ‧ nd plenary meeting of the General Assembly on ‧ ecember ‧ (see ‧ ), a representative of the United States said that the United States could not support the draft resolution ( ‧ ) on the implementation of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples
Notant que le représentant, sans droit de vote, du territoire au Congrès des États-Unis d'Amérique a formellement demandé que la Puissance administrante expose devant le Comité spécial chargé d'étudier la situation en ce qui concerne l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux sa position officielle sur le statut des Samoa américainesNoting that the Territory's non-voting delegate to the Congress of the United States of America has formally requested that the administering Power declare its official position on the status of American Samoa before the Special Committee on the Situation with regard to the Implementation of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples
La Déclaration d’indépendance des Etats-Unis, la Constitution et le Bill of Rights (1791) En 1776, la plupart des colonies britanniques d’Amérique du Nord ont proclamé leur indépendance à l’égard de l’Empire britannique dans le cadre de la Déclaration d’indépendance des Etats-Unis.Early international agreements In the nineteenth and twentieth centuries, a number of human rights issues came to the fore and began to be questioned at an international level, beginning with such issues as slavery, serfdom, brutal working conditions and child labour.
Deux universitaires spécialistes de l’histoire et de la politique de l’Iraq citent à ce sujet Thomas Jefferson, auteur de la Déclaration d’indépendance des Etats-Unis d’Amérique et troisième président du pays, qui déclara un jour : « La démocratie doit pouvoir s’enraciner si l’on veut qu’elle pousse ».The experts go on to observe that "very few plants, and certainly not democracy, grow from the top down".
La Déclaration d'indépendance des Etats-Unis, la Constitution et le Bill of Rights (17 En 1776, la plupart des colonies britanniques d'Amérique du Nord ont proclamé leur indépendance à l'égard de l'Empire britannique dans le cadre de la Déclaration d'indépendance des Etats-Unis.The United States Declaration of Independence, Constitution and Bill of Rights (1791) In 1776, most of the British colonies in North America proclaimed their independence from the British Empire in the United States Declaration of Independence.
M. Valdés (Chili) (parle en espagnol): Ma délégation a l'honneur de prendre la parole à l'Assemblée, au nom du Groupe des États d'Amérique latine et des Caraïbes, à l'occasion de la célébration d'un événement très spécial pour les Nations Unies, à savoir: le quarantième anniversaire de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, adoptée par l'Assemblée générale par la résolution ‧ (XV) du ‧ décembreMr. Valdés (Chile) (spoke in Spanish): My delegation has the honour to address the Assembly, on behalf of the Group of Latin American and Caribbean States, on the occasion of the commemoration of an event that is of special importance to the United Nations: the fortieth anniversary of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples, which was adopted by the General Assembly in resolution ‧ (XV) of ‧ ecember
Les pouvoirs souverains doivent être transférés au peuple portoricain qui sera alors en mesure d'exercer librement son droit à l'autodétermination conformément à la résolution ‧ (XV), à la déclaration de la quatorzième Conférence au sommet des chefs d'État et de gouvernement des pays non alignés et à la proclamation adoptée par le Congrès de l'Amérique latine et des Caraïbes par solidarité avec l'indépendance de Porto RicoSovereign powers should be transferred to the people of Puerto Rico so that they could freely exercise their right to self-determination, in accordance with resolution ‧ (XV), the declaration of the fourteenth Summit Conference of Heads of State or Government of the Non-Aligned Countries and the proclamation adopted by the Latin American and Caribbean Congress in Solidarity with Puerto Rico's Independence
Enfin et avec votre permission, Monsieur le Président, et pour gagner du temps, je voudrais brièvement exercer mon droit de réponse, suite aux observations que le représentant du Chili, au nom du Groupe des États d'Amérique latine et des Caraïbes, a faites ce matin, au sujet de la souveraineté des Îles Falkland, au titre de ce point de l'ordre du jour, à l'occasion de la célébration du quarantième anniversaire de l'adoption de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniauxFinally, with your permission Mr. President, and to save some time, I should like to say a few words in right of reply to the remarks on the sovereignty of the Falkland Islands made this morning by the representative of Chile, on behalf of the Latin American and Caribbean Group of States, under this agenda item during the observance of the fortieth anniversary of the adoption of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples
Le représentant de la Jamaïque, au nom du Groupe des États d'Amérique latine et des Caraïbes, a également fait une déclaration concernant la nécessité de veiller à l'indépendance des membres de la Commission juridique et technique et d'assurer un équilibre géographique équitable dans la composition de la Commission conformément à l'article ‧ de la ConventionThe representative of Jamaica, on behalf of the Latin American and Caribbean Group, also made a statement regarding the need to ensure the independence of the members of the Legal and Technical Commission and the need for equitable geographical balance in the composition of the Commission in accordance with article ‧ of the Convention
M. Gilman (États-Unis d'Amérique) (parle en anglais): Malheureusement, les États-Unis sont dans l'impossibilité d'appuyer le projet de résolution sur l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniauxMr. Gilman (United States of America): Regrettably, the United Sates cannot support the draft resolution on implementation of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples
dd ‧ oint ‧ pplication de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux-- Question du Sahara occidental-- Demande d'audition-- Lettre datée du ‧ septembre ‧ adressée au Président de la Commission par une étudiante sahraouie aux États-Unis d'Amérique [A A C E F R]dd ‧ tem ‧ mplementation of the Declaration on the Granting of Independence to Colonial Countries and Peoples-- Question of Western Sahara-- Request for hearing-- Letter dated ‧ eptember ‧ from a Saharawi student in the United States of America, to the Chairman of the Committee [A C E F R S]
En ‧ des ‧ territoires placés sous le régime de tutelle avaient accédé à l'indépendance ou s'étaient associés à un État. Seul le territoire stratégique des îles du Pacifique demeurait sous la tutelle des États-Unis d'Amérique et c'était au Conseil de sécurité, et non pas à l'Assemblée générale, qu'il revenait de prendre des mesures pour mettre un terme à l'accord de tutelleBy ‧ of the ‧ erritories placed under the Trusteeship System had either become independent or associated themselves with a State, leaving only the strategic Trust Territory of the Pacific Islands, which was under the administration of the United States and the only one of the original ‧ that required Security Council action, as opposed to General Assembly action, to terminate its trusteeship arrangement
Amérique du Nord britannique Par ce nom, l'on désigne les colonies et territoires britanniques en Amérique du Nord après l'indépendance des États-Unis, en 1783, jusqu'à la CONFÉDÉRATION, en 1867.Annexation Association Annexation Association, founded 1849 to promote Canada-US political union. In October and December it published 2 versions of the "Annexation Manifesto."
Afficher la page 1. Trouvé 18414929 phrase phrases correspondant à Déclaration d’indépendance des États-Unis d’Amérique.Trouvé dans 2 212,605 ms.Les mémoires de traduction sont créés par des humains, mais aligné par ordinateur, ce qui pourrait provoquer des erreurs. Ils viennent de plusieurs sources et ne sont pas vérifiées. Soyez averti.